avion

Le départ

Après un très long voyage épuisant , je suis arrivé à Tokyo en avance de 30mn, à 6h25 du matin.
Et j’ai donc commencé la journée durement pour me coucher avant 21h et être réveillé maintenant à 3h du matin. Soit une journée de plus 34h sans dormir.

J’ai décollé de Marseille à 6h10 pour une escale à Charles de Gaulle durant 3h, ce qui m’a permit de me tromper de porte d’embarquement et donc de me balader charger d’un sac à main bien rempli et de mon ordinateur. Je n’avais plus de jambes.

Partir avec JAL, cela signifie être le vilain petit canard. Car dans l’avion nous devions être à peine 10 occidentales entouré par tous ces japonais. Cela vous met direct dans le bain.
Le vol direct est très long, après seulement 4/5h de vol, je commençais en avoir marre, car il faut savoir que les japonais, ne se déplacent pas dans l’avion pour se dégourdir les jambes. Non ils restent sur leur siège à dormir dans des positions assez bizarres, s’endorment 2min après s’être réveillé d’un court sommeil. Les deux seuls fois où j’ai pu bouger était pour les toilettes, mais difficilement car les sièges ont peu d’espace pour les jambes( selon mon avis occidental)

ps: Céline tu vas devenir folle.

 
Et ne se lèvent pas de du siège pour ma part. Imaginer la situation. Bien sûr je n’ai pas réussi à dormir, mais j’ai pu me divertir avec le grand choix de films proposés. De même, pour manger.
Nous avons eu droit à notre petite serviette chaude (les serviettes servi dans les restaurants en France, à côté sont froides). Un petit apéritif ,1 h plus tard, un déjeuner très copieux. Au alentour de 1h du matin (heure japonaise), possibilité de manger un croissant. Et enfin à 4h30 le petit déjeuner: croissant,jambon/épinard, petite salade de fruit,yaourt à la fraise.

 Russie sous la neige

Pour la communication, tout est en japonais, sauf la tablette (choix anglais), les films en français, le détail sur votre vol en français et c’est tout! Pour communiquer avec les hôtesses, cela été très marrant, heureusement je connaissais les boissons , et des aliments et encore j’ai eu un moment géniale pour le choix du déjeuner, où quand j’ai annoncé le porc et en montrant sur son dessin, elle m’a parlé très vite en faisant une petite grimace (soit le porc était pas bon soit il n’y en avait plus), donc j’ai dit oui après le choix de ma voisine, pour aller vite (ce dont je ne regrette pas).

 le lever du soleil

les côtes du japon (vers Shibata)  et montagnes enneigées

Le plus beau moment c’est d’apercevoir le Mont Fuji avant l’atterrissage.

Le contrôle à la douane a été très rapide.

Je suis heureuse d’avoir pris le choix d’un organisme pour m’accueillir à l’aéroport car prendre les transports pour rejoindre mon arrondissement, est IMPRESSIONNANT voir TERRIFIANT, et plus particulièrement aux heures de pointes des employés car c’est une vrai fourmilière, imaginer moi petite française avec mes valises perdu dedans et qui a pris 1 fois le métro. Je me demande comment les autres lorsque vous êtes seul.

Avec mon accompagnatrice, nous nous sommes arrêté dans une petite boulangerie à  la station de shinjuku (car l’agence immobilière n’était pas ouverte) ,j’ai pu découvrir /manger mon petit dessert japonais, une petite brioche fourrée à la crème et haricot rouge, surmonté d’une crème matcha . Un délice, les deux ingrédients indispensable pour les desserts japonais , surtout le matcha pour ma part.

De là nous sommes allées à l’agence où j’ai réglé les derniers paperasses et nous avons été conduit en pot de yaourt (oui les voitures ressemblent à ça) à mon appartement. Le bonheur était immense de pouvoir se débarrasser des valises. Et nous avons filé direct pour m’inscrire à la mairie de Nakano-ku qui a duré plus + 3h d’attente, car les japonais y étaient tous.
 J’ai la change de ne pas être obliger de souscrire à l’assurance japonais ce qui évite de payer plus et de toute manière , l’assurance chapka couvre le max.
Vers 3h nous sommes allées dans un restaurant family, où j’ai mangé un parfait aux fraises en glace (pas faim) et elle un steak avec frites et fish (elle avait pas pris de petit déj), pour moins de 10€.
Puis direction Softbank pour mon prépayé , un petit keitai blanc à clapet où je recharge à la carte pour avoir droit à mail et sms et la télévision. Si vous souhaitez avoir internet illimité , cela veut dire payer 60€ tout les mois.

Nous avons fini la journée par des courses au Kombini pour le petit nécessaire : 2 plats tout prêt pour le soir même et le lendemain, lessive, pour les WC, éponges, riz, miso, oeufs … Pour en faite avoir le frigo vide à part le plat qu’il reste, un petit dessert et des oeufs. J’irais dans une supérette dans la journée.

J’ai vite ranger mes affaires et manger et filer sur internet pour rassurer mes parents, et me coucher avant 9h car lorsque l’on faisait les courses, je commençais à avoir des malaises, très certainement dû à la fatigue car je n’avais pas dormi depuis 31h à cette heure-ci.

J’ai bien dormi, actuellement il est 4h12, cela fait 1h que je suis réveillée, mais, je vais rester au lit, profiter pour découvrir le quartier, prendre des photos avec ce beau temps qui s’annonce (hier il faisait très chaud). Je prendrais certainement le métro demain jusqu’à shinjuku.

Aucun commentaire

  • Anonyme

    Superbe ma fille ton départ a été dur mais grâce à ton blog nous allons pouvoir participer à ton aventure. J imagine ta joie quand tu as vu le mont fuji
    On a hâte de voir ton environnement
    Bise

  • pauline

    Merci Mike pour tes commentaires, cela plaisir de les voir. Oui enfin. Pour le moment ça va, je n'ai pas eu la réaction espérait, mais cela est très certainement dû à la fatigue.
    J'espère pouvoir te faire voyager lors de mes prochains articles. Beaucoup de choses sont prévu

  • Mike

    rrrhhhhhaaaaa la chaaaance!!! cela doit être un pur moment de bonheur!! profites bien et n'oublie pas de nous faire rêver avec tes posts!!! 🙂 hâte de lire tes aventures!!

  • pauline

    merci beaucoup. Je suis passée par Autrement le japon où j'ai choisi à la carte pour avoir le support d'arrivée au Japon où tu as un accompagnateur qui t'aide à tout ce que tu souhaites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *