activité,  animaux

Café Hiboux

Comme vous le savez le Japon est connu pour  » Animal Café « : chats (le plus connu), lapins, hérissons, chèvres, oiseaux, chiens, serpents.. et les Hiboux. J’ai donc effectué des recherches pour faire une sélection et mon choix s’est arrêté sur  » Akiba Fukurou « . Il faut savoir que c’est plus un espace pour profiter des hiboux qu’un café, aucune boisson ni nourriture vous sera proposé.

 

Ce café propose un site internet en anglais où vous pouvez avoir un aperçu des pensionnaires, FAQ, Acces et surtout la possibilité de faire sa réservation en ligne ce qui est pratique. Le service d’une heure comprend : prendre des photos, interagir avec le hibou, la photo souvenir sous forme de carte postale plastifiée . Tout cela pour 2000Y (adulte et enfant).

Lorsque vous arrivez , vous devez patienter sur les tabourets dehors, un classeur avec les informations ainsi que des conseils vous sera fourni ( japonais et anglais) .

Dés votre entée , vous enlevez votre manteau et déposez votre sac, et prendre votre appareil photo ou téléphone pour les prendre en photo sans le flash ni la lumière. Vous serez orienté si vous parlez anglais ou japonais à une table pour écouter les informations. Bien sûr avant de pouvoir toucher les hiboux il faudra vous désinfecter les mains .

Je vous laisse découvrir les photos des pensionnaires et Mr Yoshinori le hibou que j’ai tenu.

 

C’est une expérience à tenter mais je ne vous cache pas qu’après l’activité j’ai ressenti une gêne de malaise pour ces animaux. Certes le lieu est calme, la nombre de personnes est limité à 7 personnes et les rideaux sont fermés avec une lumière artificielle pas trop agressive pour leurs yeux. Mais voilà ces animaux sont nocturnes et surtout qui doivent vivre en liberté et tenu par une petite laisse. Je pense qu’ils soient bien traité par le propriétaire mais on veut qu’ils soient heureux.

Adresse :

Site internet

Owl Cafe 67 Kanda Neribeicho, Chiyoda, Tokyo 101-0022, Japon

 

2 commentaires

  • Rill in Japan

    J’avoue que j’avais un peu peur en voyant le titre de ton article,
    mais ouf, on est d’accord donc.

    J’ai du aller à reculons dans un de ces cafés pour mon travail de journaliste à kyoto, et franchement j’avais trouvé ça horrible.
    il y a un paquet de fois ou je me dis que ce genre d’activité ne seraient jamais authorisées en france, en terme de protection des animaux (même si le pays de molière est lion d’être parfait, quand on voit le nombre de cirques qui se produisent encore avec des animaux, certains zoos hors d’âge ou refuges désargentés…). Même dans les bars à chats (animal déjà plus adapté à ce genre de pratique), je trouve ça malsain.

    Mais je crois que les japonais ne réfléchissent pas tellement à ce qu’ils encouragent en se rendant dans ce genre de cafés.
    Je crois qu’ils se rassurent en se disant que si cela fonctionne, c’est que c’est éthiquement correct.

    J’ai décidé de ne plus me rendre dans aucun de ces endroits, ni même de pratiquer l’équitation, car les condition de détentions des chevaux sont aussi irrespectueuses à mon avis…

    bises !

    • Pauline

      Bonjour,
      Je te remercie pour ton commentaire.
      Je suis tout à fait d’accord, j’ai testé pour dire oui j’ai découverts, avoir un avis. Malgré un respect de ne pas manger, pas parler fort, ces animaux doivent dormir la journée, on perturbe leurs cycles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *