pré-départ,  préparation

Assurance Voyage

C’était la derrière pièce du puzzle qui me manquait avant le départ et la plus importante.

Pour la plupart, toutes ces assurances proposent la même chose mais à des prix allant jusqu’à 800€ ce qui fait peur. Alors que pour 400€ vous avez les même garantis.

Mon choix s’était arrêté sur deux assurances qui recevaient des avis positifs via les blogs de ceux qui étaient partis avec le même visa. Dont une où mes connaissances me conseillaient beaucoup.
Ainsi que pour le prix.

  •   ACS AMI, Globe Partner
  • Chapka Working Holiday

Une nouveauté dans l’une des assurances m’a convaincu plus que l’autre.

 
Mon choix s’est fait chez Chapka avec Cap Working Holiday. Vous bénéficiez d’une assurance médicale complète (frais médicaux et d’hospitalisation illimités remboursés au 1er euro et sans franchise, l’assistance – rapatriement 24h/24 et des garanties.
Et les nouveautés sont des indemnités journalières et le billet Aller- Retour en cas de retour anticipé.
C’est pour ce Retour que j’ai choisi cette assurance, car l’autre propose uniquement l’aller. Certes le retour anticipé est valable pour une hospitalisation ou la mort d’un proche ( conjoint, enfant, parent, grand-parent, frère, soeur ) et si l’on rentre c’est pour quelque chose de grave. Mais si vous vous sentez de repartir, vous pouvez grâce à eux.
 
Lien vers le site : Cap Working Holiday 

Aucun commentaire

  • Mathilde L.

    Ayant bossé dans l'esthétique et ayant eu des connaissances travaillant dans l'esthétique/coiffure, il est impossible de travailler en tant que coiffeuse au Japon car le CAP/BP français ne sont pas reconnu et il faut être en possession d'un diplome de coiffure JAPONAIS pour pouvoir travailler dans ce domaine. L'esthétique est différent mais il n'y pas de visa pour ces catégories de boulots, en tout cas pas pour l'instant.

    Bon courage et Pauline, bonne attente!!

  • pauline

    Bonjour Anonyme,

    -Cela ne me dérange pas pas, je vais faire de mon mieux pour te répondre.
    Je pars pour l'instant pour 1 an, avec objectif d'obtenir un visa travail pour pouvoir rester.

    -Oui tu peux apprendre là-bas, beaucoup de personne vont pour étudier. Tu as un très grand choix d'écoles.
    Pour ma part il était impensable de partir sans avoir une connaissance pour ma part. Je connais des personnes qui y sont allés sans parler et qui n'ont pas étudier dans une école, direct un travail et on appris sur le cas. Ce qui est incroyable et je les félicite !!!
    Pour ma part j'avais une petite notion depuis ma passion (à mes 11ans) mais je m'y suis mis à fond car le projet était en place (avant d'avoir le visa) seule, et maintenant je peux discuter (écriture) avec mes amis. C'est à toi de voir.
    J'ai appris seule avec des livres, c'est selon ton aisance à apprendre seule ou accompagne. Tu peux regarder pour étudier via sur le net avec la webcam ou aller dans une école ou avoir un professeur particulier.

    -Il faut savoir que nos diplômes, ne sont pas reconnus (pour les plus faibles)mais je pense qu'avec la coiffure tu peux trouver, cela sera certainement difficile, car il te faudra obligatoirement une connaissance pour discuter avec les clients.

    N'hésite pas à me contacter via le lien sous ma photo pour d'autres questions.
    biz

  • Anonyme

    Coucou ~
    J'ai quelques questions si ça ne vous dérange pas.
    Vous partez au Japon pour combien de temps ?
    Aussi, est-ce possible d'apprendre mieux là-bas ou faut-il absolument bien maitriser la langue avant d'y aller ?
    Car étant passionnée du Japon depuis petite, mon rêve serait d'y aller et pourquoi pas y vivre si je m'y plait. Je suis en CAP coiffure et je compte me payer des cours de langue une fois que je ferai mon BP.
    Mais j'avoue être totalement perdue. J'ai vu que certains avait appris tout seul à travers des livres d'apprentissage (et qui maintenant vivent tranquillement au Japon) tandis que d'autre assurent que c'est quasiment impossible et que c'est une langue très très difficile… Je ne sais plus trop quoi faire et par où commencer. Je ne veux surtout pas abandonner mon rêve mais j'ai peur d'échouer et puis comme je suis quelqu'un qui manque beaucoup de confiance en soit ça n'arrange rien…
    En attendant de pouvoir me payer des cours, je pensais donc commencer à apprendre à travers des livres, sites…
    Désolé pour ce bla-bla, mais je pense que le mieux est de demander directement à un français se trouvant au Japon alors voilà.
    Merci d'avance.

  • Diane L

    Ah oui c'est vraiment intéressant ce billet allé retour! au moins si un problème se présente tu n'as pas a choisir entre abandonner ton année pour rentrer ou rester sur place malgré les problèmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *